Yasmina Bouzbiba – Data Scientist

Qui ? Yasmina Bouzbiba

Mission ? Data Scientist (ingénieure R&D) chez Voyages-sncf.com

La phrase : « Il y a souvent plus de garçons que de filles qui suivent la voie des sciences mais ce n’est pas un problème. Une fille a autant sa place qu’un garçon. »

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Yasmina et j’ai 24 ans. Je suis actuellement ingénieur en apprentissage statistique (ingénieur R&D) chez Voyages-sncf.com. Je suis diplômée de l’école Polytech’Nice Sophia en Mathématiques appliquées et Modélisation dans la spécialité « Génie Multimédia pour les Big Data ». J’ai effectué mon premier stage de troisième année en tant que bénévole dans une association caritative à Londres. Ensuite, avec deux camarades de classe nous avons participé et remporté un concours international d’imagerie médicale en Angleterre dans le cadre de notre stage de quatrième année. Enfin, mon stage de fin d’études s’est déroulé au sein du Laboratoire d’Informatique Fondamental (LIF) à Marseille.

 

Comment avez-vous choisi vos études en science ? Intégrer cette école ou ce parcours était votre objectif depuis toujours ?

Depuis mes années lycée, la seule matière qui me plaisait énormément était les mathématiques. Ainsi, après mon bac, en discutant avec l’une de mes professeurs, j’ai choisi de faire une Prépa Math/Info. Après ces deux années de Prépa, je n’avais toujours pas d’idées précises de ce que je souhaitais faire mais je savais que je voulais continuer dans le domaine des mathématiques.

Cependant, à écouter mon entourage, si je souhaitais continuer dans ce domaine deux choix s’offraient à moi : professeur de mathématiques ou chercheuse dans ce domaine. Or cela ne m’intéressait pas du tout à ce moment-là. Puis, j’ai pensé à faire de la chimie (une matière qui me plaisait aussi à ce moment-là mais pas autant que les maths), j’ai donc passé les concours CCP pour effectuer une école de Chimie. J’ai été retenue en mathématiques et en physique mais pas en chimie. J’étais très déçue mais en discutant avec des ingénieurs que j’ai rencontrés lorsque j’ai passé mon oral CCP, j’ai découvert qu’il y avait des écoles d’ingénieur en mathématiques appliquées, ce que j’ignorais auparavant.

Il était trop tard pour moi pour intégrer une de ces écoles car les inscriptions étaient terminées. J’ai donc effectué une L3 en mathématiques dans le but de retenter l’admission l’année suivante. Enfin, après ma L3, j’ai demandé l’unique école qui m’intéressait et j’ai été retenue sur dossier.

 

Existe-t-il un engagement de la part de votre établissement pour défendre l’égalité Femme/Homme ? Les étudiant.e.s de votre école ressentent-ils cet engagement?

Lors de mes études, je n’ai jamais ressenti cet engagement. Je pense qu’il en était de même pour tous les étudiants.

 

Avez-vous déjà ressenti du sexisme durant vos études ? Avez-vous le sentiment d’avoir eu à faire plus d’efforts que les étudiants masculins durant votre parcours ?

Non jamais.

 

Avez-vous des modèles masculins ou féminins qui vous inspirent ou vous encouragent ?

Je n’ai pas de modèles en particulier mais j’admire les femmes qui ont le courage de créer leur propre entreprise dans le domaine des sciences.

 

Quels conseils donneriez-vous à une jeune fille qui hésiterait à choisir les sciences ?

Je pense que si une fille souhaite faire des études dans le domaine des sciences et si elle en a les compétences et les capacités alors elle n’a pas de souci à se faire. Il y a souvent plus de garçons que de filles qui suivent la voie des sciences mais ce n’est pas un problème. Une fille a autant sa place qu’un garçon.