Sophie Letourneur – Réalisatrice

low-sophie-letourneur-2
© Renaud Monfourny

Qui : Sophie Letourneur

Mission : Réalisatrice

La phrase : « Je me pose souvent la question du modèle tout court, féminin, masculin, familial ou au boulot, la norme est une question passionnante. »

Comment avez-vous décidé de devenir réalisatrice ? 

Je ne l’ai pas vraiment décidé. Je faisais des vidéos expérimentales dans mon coin. Je cherchais du boulot lorsque j’ai rencontré mon producteur pour devenir monteuse et il m’a proposé de faire un court-métrage et, après, tout s’est enchaîné.

Aviez-vous un modèle féminin ?

Non pas vraiment. Par contre, je me pose souvent la question du modèle tout court, féminin, masculin, familial ou au boulot, la norme est une question passionnante.

Quel a été votre parcours ?

J’ai fait un BTS textile à Dupéré puis les Arts Décos en vidéo.

Etre une femme sur un plateau, et qui plus est une femme qui dirige, est-ce difficile ?

Être une femme, c’est difficile tous les jours, mais être sur un plateau c’est super. Il suffit de bien s’entourer, d’hommes comme de femmes d’ailleurs.

Diriez-vous que le monde du cinéma est sexiste ?

Je dirai même que le cinéma est sexiste tout court, globalement… Et a été beaucoup fait par des hommes, pour des hommes. J’essaye de faire autre chose sincèrement.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes filles cinéphiles qui se rêvent réalisatrices mais qui ont peur de franchir le pas ?

Le même que je donne à mes enfants : il ne faut pas être bloqué par la peur sinon on ne fait rien… et surtout pas par la peur du cinéma qui n’est ni essentiel ni si sérieux…

Sophie Letourneur a réalisé en autres La vie au ranch, Les Coquillettes, le Marin masquéGaby Baby Doll est son dernier film sorti en 2014 avec Benjamin Biolay et Lolita Chammah….