Roland Pferfferkorn – Sociologue enseignant-chercheur à l’Université de Strasbourg

RPferfferkorncarré

Roland Pfefferkorn est professeur de sociologie à la Faculté des sciences sociales de l’Université de Strasbourg et membre du Laboratoire CNRS Dynamiques Européennes (UMR 7367). Il est responsable du master Sociologie. Il est aussi porteur de la spécialité « Enjeux et pratiques du développement dans les pays du Sud » du master mention sociologie.

Ses travaux portent principalement sur trois thématiques : 1) les inégalités sociales dans la France contemporaine, notamment leur dynamique et leur dimension cumulative ; 2) les inégalités entre hommes et femmes étudiées dans le cadre d’une approche croisant rapports sociaux de sexe et de classe mais aussi les rapports de « race » et de génération ; 3) plus largement, l’articulation de ces différents rapports sociaux.

Un grand nombre de ses cours, de la troisième année de licence au Master 2, s’articulent autour du genre (« genre et rapports sociaux de sexe », « genre, éducation et développement », « genre et migration », par exemple).

Ses activités d’enseignant-chercheur l’ont conduit à publier différents ouvrages tels que « Hommes-Femmes : quelle égalité ? » (éd. de l’Atelier) en 2002, « Le Systèmes des inégalités » (éd. La Découverte) en 2008 ou encore « Genre et rapports sociaux de sexe » (éd. Page Deux) en 2013. Il a codirigé des ouvrages collectifs comme « Chemins de l’émancipation et rapports sociaux de sexe » (éd. La Dispute) en 2009 ou « Travail et rapports sociaux de sexe ». « Rencontre autour de Danièle Kergoat » (éd. L’Harmattan) en 2010. Il est membre des comités de lectures de différentes revues. Il a codirigé des numéros thématiques de la revue Cahiers du genre (par exemple le numéro « Etat/Famille/Travail : « conciliation » ou conflit ? » en 2009) ou de la revue Raison présente (par exemple le numéro « Genre et santé au travail » en 2014).

Roland Pferfferkorn a d’ailleurs apporté son point de vue sur les questions d’égalité et de parité durant notre table ronde : « Équilibre vie professionnelle/vie personnelle, une affaire de femmes seulement ? »