Fabienne Billat – Fondatrice de la délégation Femmes du Numérique Lyon

Qui ? Fabienne Billat

Mission ? Conseillère  en communication et stratégie digitale, fondatrice de la délégation Femmes du Numérique Lyon pour Syntec Numérique

La Phrase :  « On ne peut plus se contenter d’observation, dans un monde mobile et interactif, il faut construire sa propre dynamique. »

Pouvez-vous nous présenter Femmes du Numérique ?

La commission « Femmes du Numérique » a été créée en 2011 au  Syntec Numérique par Viviane Chaine Ribeiro, chef d’entreprise dans l’informatique, et incroyablement active dans le monde professionnel et sociétal.

L’objectif de Femmes du Numérique est de renforcer l’attractivité des métiers du numérique auprès des jeunes femmes, de promouvoir l’égalité professionnelle dans ce secteur.

Or il y a seulement 27% de femmes, contre 48% pour le reste de l’économie : les métiers du numérique ne peuvent pas se passer de l’apport de la moitié de la population active !

Et la proportion d’étudiantes n’augmente pas avec les années : il faut démystifier les parcours scientifiques et informatiques, informer les filles de ces métiers parfois obscurs où elles excellent. Citons des entrepreneuses et des personnalités actives et numériques, comme Bénédicte de Raphélis Soissans, les trois co-fondatrices de Kokoroe, Aurélie Jean, et tant d’autres !

Les stéréotypes sont majoritairement culturels, les actions se font à différentes étapes, sur plusieurs volets, de l’éducation à la formation. Et auprès des différentes communautés éducatives, des recruteurs et enfin des dirigeants. Il nous semble incontournable d’œuvrer contre les clichés, de motiver les jeunes filles et les femmes pour les convaincre du potentiel que représente ce secteur en pleine expansion.

C’est pourquoi nous intervenons dans les écoles, nous collaborons avec les différents ministères concernés du gouvernement et organisons des événements. Nous avons aussi lancé le Trophée Excellencia qui récompense chaque année des étudiantes, en leur offrant leur scolarité dans une école d’ingénieurs.

Forte de ses 8 implantations en Région, Femmes du Numérique fait bouger les lignes, sur tous les plans.
Les personnalités de ce secteur sont d’excellents role models pour incarner la croissance économique par la mixité. L’action sur le terrain, auprès des écoles, des institutions et des entreprises, est notre fer de lance.

 

D’où vous vient cet engagement ?

Mon activité sur les réseaux sociaux m’a fait apparaître un manque flagrant de parité dans le monde numérique. Ce domaine est pourtant porteur de croissance, dit « de progrès ». Et les perspectives d’une économie reposant essentiellement sur des visions masculines ne sont pas réalistes.

Les rencontres avec Viviane Chaine Ribeiro et Véronique di Benedetto, deux entrepreneuses engagées, formidables, m’ont convaincue de m’impliquer, de participer à leurs actions ; puis de lancer la Délégation Femmes du Numérique à Lyon Rhône-Alpes-Auvergne.
Il y a de nombreuses associations qui travaillent dans ce sens, complémentaires, et je rêve du jour où nous n’en aurons plus besoin, car le sujet ne sera plus significatif !

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes filles qui débutent dans la vie active ?

D’être actrices de leurs parcours ! Par le web et les réseaux sociaux – Linkedin et Twitter notamment – qui apportent l’information avec une veille ciblée sur des domaines requis. On ne peut plus se contenter d’observation ; dans un monde mobile et interactif, il faut construire sa propre dynamique. Il faut compléter cette information par l’assiduité à des événements, des conférences professionnelles qui engendrent des rencontres, des interactions.  Avoir une communauté cohérente avec ses appétences apporte une réelle valeur ajoutée.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à se positionner, s’affirmer, se rendre visible : sur les réseaux, dans les médias, les conférences, même si ce n’est pas la motivation première de la plupart des femmes. Femmes du Numérique offre aussi du mentoring, des accompagnements par notre partenariat avec Social Builder. Sollicitez-les !