Dominique Martin – Présidente de WITH Communication et Coaching

Qui ? Dominique Martin

Mission ? Présidente de WITH Communication et Coaching

La Phrase : « Croire en soi, se faire confiance en toutes circonstances, accepter et transformer ses fragilités, se dépolluer de toutes les croyances ou courants de pensées qui ne sont pas en harmonie avec soi-même. »

Vous avez fondé l’agence Australie, avez été directrice de la communication de grands groupes français, aujourd’hui vous accompagnez des sociétés et dirigeants dans la conduite et le pilotage de leurs projets de communication/publicité/marque, quels sont les moteurs de votre vie professionnelle ?

J’ai eu la chance de commencer très tôt ma vie professionnelle et de toujours savoir reconnaître sur ma route les bonnes personnes au bon moment : des mentors,  des maîtres, des clients, des relations qui m’ont enseigné, inspiré, recadré, écouté, sanctionné aussi.

Les moteurs de ma vie professionnelle sont simples et je les mets en œuvre aussi dans ma vie personnelle :

  • avoir des convictions et du courage pour les porter ;
  • s’engager et s’affirmer ;
  • conserver en toutes circonstances et quel que soit son âge l’enthousiasme ;
  • explorer, créer, inventer, innover : ouvrir les champs des possibles ;
  • ecouter et être dans l’empathie ;
  • avoir de l’honnêteté morale et intellectuelle.

Cette citation de John Ruskin, un écrivain et poète anglais du 19ème illustre bien ma philosophie professionnelle :  « La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner mais ce qu’il vous permet de devenir« .

 

Quels conseils donneriez-vous à un.e jeune en début de carrière ? 

Croire en soi, se faire confiance en toutes circonstances, accepter et transformer ses fragilités, se dépolluer de toutes les croyances ou courants de pensées qui ne sont pas en harmonie avec soi-même.

Ne pas avoir peur de ce monde professionnel tant décrié mais qui est un magnifique terrain de jeu et d’épanouissement dès lors que l’on s’y investit dans ses valeurs et que l’on sait saisir les opportunités.

Ne pas craindre de dire ce qui ne nous convient pas dès lors que c’est fait de façon constructive et avec le sourire.

Ne pas hésiter à changer d’entreprises et de secteurs, pour continuer d’apprendre, encore et encore.

Se faire plaisir quoi qu’il arrive.

Enfin, veiller à un bon équilibre entre sa vie personnelle et professionnelle.

 

Vous avez récemment engagé une reconversion professionnelle ?

C’est l’illustration parfaite de mes propos précédents : à 58 ans après un licenciement économique, j’ai créé ma structure de conseil en communication et j’accompagne depuis des clients prestigieux et fidèles qui font confiance à la senior que je suis.

Dans le même temps, j’ai repris mes études pour ouvrir un cabinet d’hypnothérapeute. Accompagner maintenant les personnes pour les aider à mieux vivre, à traverser des épreuves est un véritable aboutissement et épanouissement.

Comme je le disais avoir des projets, être enthousiaste, se donner les moyens, ne pas avoir peur, c’est possible à tous les âges.

 

En parallèle de vos activités, vous êtes impliquée dans la fondation Plan France ?

C’est une fondation qui œuvre pour les enfants du monde, compte près de 35 000 marraines et parrains et transfère sur le terrain autour de 7 millions d’euros par an.

J’en suis administrateur depuis 19 ans. La fidélité est aussi une valeur  importante pour moi au-delà de l’engagement pour ceux qui ont eu moins de chances que nous.