Claire Lenz – Ecole Polytechnique – Marraine 2018

En octobre 2018 nous avons mobilisé notre réseau afin de permettre à des élèves de 3e issus d’un collège REP ou REP+ de faire leur semaine de stage de découverte de l’entreprise dans des institutions qui ne leur sont pas forcément accessibles.

Claire Lenz – Directrice déléguée du programme de Bachelor de l’Ecole Polytechnique – a accueilli Lorisse, elle revient pour nous sur son engagement et cette semaine de stage.

Pourquoi avoir choisi de participer au projet « Recherche Marraines » ?

L’égalité des chances ne doit pas seulement être un idéal auquel la société aspire mais un objectif vers lequel nous tendons tous ensemble. Nous avons tous un rôle à jouer et c’est en participant à des projets type « Recherche Marraines » qu’ensemble, nous pouvons faire la différence.

Dirigeant une équipe de huit personnes, je considère qu’il est d’autant plus important pour moi de participer à de telles initiatives que mon exemple peut servir de déclic à d’autres : les membres de mon équipe qui souhaitent s’engager dans des initiatives similaires savent qu’ils peuvent compter sur mon plein soutien.

Qui plus est, mon métier consiste à diriger le Bachelor de l’Ecole polytechnique, qui est un programme scientifique d’excellence destiné à des étudiants issus d’origines et de profils très variés, dans un environnement fortement multiculturel. Les étudiants que nous formons aujourd’hui occuperont demain des postes à responsabilité. Nous avons à cœur de les sensibiliser dès à présent sur les problématiques ayant trait à la diversité et les encourageons à tirer profit de leurs différences.

Mon équipe se doit donc à mon sens d’être exemplaire face à ces enjeux en appliquant quotidiennement ces valeurs clés que nous souhaitons transmettre à nos étudiants. C’est d’autant plus facile à mettre en place à mon niveau que j’ai la chance de pouvoir justement m’appuyer sur une équipe formidable qui fait immédiatement preuve d’enthousiasme et redouble d’efforts pour ce genre d’initiatives.

Pouvez-vous nous raconter cette semaine de stage ?

Nous avons accueilli Lorisse en décembre 2018 et toute mon équipe a contribué à organiser au mieux sa semaine de stage. Jour après jour, Lorisse a pu ainsi rencontrer non seulement tous les membres de mon équipe, mais aussi avoir des réunions avec plusieurs collègues issus d’autres départements, en fonction de l’intérêt qu’elle manifestait pour certains métiers. En outre, nous lui avons confié plusieurs tâches administratives qui lui ont permis de découvrir concrètement certaines des missions qui sont les nôtres.

Lorisse a pu aussi assister à une réunion de service au cours de laquelle nous avons cherché à la faire participer, autant que possible, en l’invitant, par exemple, à prendre une part active aux discussions et en partageant ses opinions. Elle a également effectué une visite de campus, ce qui lui a permis de se familiariser avec les locaux et l’espace. Une équipe de journalistes s’est intéressée à son stage, et Lorisse a pu ainsi également travailler avec le département de communication pour organiser la venue de ces journalistes sur le campus.

Quelles valeurs avez-vous souhaité transmettre au stagiaire ?

L’objectif d’un tel stage est multiple.

Tout d’abord, il s’agit bien sûr d’un stage d’observation et il faut permettre au stagiaire de comprendre le fonctionnement général de l’équipe qui l’accueille, tout en lui donnant un aperçu du quotidien professionnel de chacun des membres de l’équipe. Le stagiaire doit aussi appréhender et comprendre les relations hiérarchiques qui caractérisent le service mais aussi l’importance du rôle de chaque membre pour le succès global de l’équipe.

Dans un second temps, l’objectif est aussi de mettre le stagiaire en confiance en milieu professionnel et ainsi le rassurer par rapport à ses propres perspectives et projets de carrière. Bienveillance, confiance et transparence sont pour moi des valeurs clés qui permettent de garantir des relations professionnelles saines et sereines, et qui sont indispensables pour s’épanouir au travail.

Enfin, c’est aussi pour le stagiaire l’occasion d’une part de recueillir des informations quant aux métiers qui l’intéressent et aux trajectoires pour y parvenir, et d’autre part de commencer à bâtir son réseau de contacts. Pour ce faire, il convient d’accompagner le stagiaire dans cette direction, en l’interrogeant sur ses aspirations et en partageant des informations, voire des conseils si le stagiaire est demandeur. Dans le cas de Lorisse, elle a ainsi manifesté un intérêt pour la communication et le marketing, et nous avons donc eu à cœur de lui faciliter l’accès à des professionnels de ce métier.

Cette expérience a, par ailleurs, le mérite d’être enrichissante pour nous également, en permettant à tous les membres de l’équipe de se positionner en tant que mentors, et en adoptant un autre regard sur leur métier à travers celui du stagiaire.