Next Prev
 

Menu

Le rapport Yfactor 2015 sur les femmes dans les STEM

Yfactor en partenariat avec Orange, a réalisé une étude approfondie des femmes scientifiques et ingénieures dans les entreprises : le rapport Yfactor 2015.

Ce rapport montre les avancées (soyons positifs !) mais aussi la réalité dans laquelle semblent embourbées les filières scientifiques. Rapide tour d’horizon :

Il n’est aujourd’hui plus à prouver le bénéfice que peut représenter la présence des femmes dans les postes à responsabilité dans les entreprises. Des études démontrent clairement que des filières réputées masculines (notamment les STEM : Science, Technology, Engineering and Mathematics) donnent de meilleurs résultats grâce à une présence féminine. Et, avancée notable, la perception des hommes et des femmes sur ce sujet a changé ces dernières années :

Aujourd’hui, les hommes reconnaissent volontiers que les femmes sont tout à fait compétentes dans les domaines technologiques. Mais, même si les équipes se rendent bien compte de l’avantage induit par la parité, la perception des métiers d’ingénieurs et scientifiques reste encore profondément masculine. Premier paradoxe…

L’étude met d’ailleurs en avant un (autre) fait étonnant : les pays du Moyen-Orient enregistrent une forte augmentation du nombre de diplômées en STEM (45%), tandis que les pays occidentaux voient leur nombre diminuer au fil des années. Cependant, cette réalité reste au stade de l’université, puisqu’on compte très peu de femmes employées (10%) au sein de ces secteurs d’activité dans les pays du Moyen-Orient. Deuxième paradoxe…

Loin de s’arrêter sur des paradoxes qui pour beaucoup seraient décourageants, le rapport Yfactor préconise plusieurs actions à mener à la fois dans le monde du travail et de l’enseignement supérieur à travers le ACTWISE call for action : Acting at work, Communicating to all and Tracking Results at worldwide level….

A l’action !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*