Next Prev
 

Menu

La Lettre – Mars 2016

L’Edito

Comment aborder cette Lettre de Mars sans aborder La Journée Internationale des Droits des Femmes ? Et non la « Journée de la Femme » – à mi-chemin entre la Saint Valentin et la fête des mères – comme aiment à le dire marques et médias. Un dévoiement de cette journée fondamentale qui a pour effet de voir les femmes la bouder ou la rejeter, refusant, à juste titre, d’être assimilée à cette mascarade mercantile et grotesque.

Rappelons-le, le 8 mars est l’occasion de faire le point sur les Droits des Femmes et pour l’ONU – à l’origine de cette Journée – de fixer des objectifs à la communauté internationale.

Consacrons-y des fonds suffisants, sensibilisons courageusement l’opinion et manifestons une volonté inébranlable, pour parvenir à une plus grande égalité des sexes dans le monde. C’est le plus grand investissement qui soit, dans notre avenir partagé.

Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon

Cette année, l’organisation internationale a mis l’accent sur les moyens d’accélérer le programme de « développement durable à l’horizon 2030 » dont il paraît important de répéter les cibles clés :
– faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile, conformément à l’objectif de développement durable 4
– faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire
– mettre fin, dans le monde entier, à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles
– éliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation
– éliminer toutes les pratiques préjudiciables, telles que le mariage des enfants, le mariage précoce ou forcé et la mutilation génitale féminine.

Des ambitions qui valent mieux que des opérations commerciales douteuses.

L’Article

Une vidéo ce mois-ci : Maître de conférences à l’Ecole normale supérieure de Lyon, la sociologue Christine Detrez décortique les représentations sociales et culturelles qui aboutissent à des traitements inégaux entre hommes et femmes.

Voir la vidéo

Les Portraits

Zakia Kazi Aoul

Qui ? Zakia Kazi Aoul

Mission : Enseignante-chercheure et responsable du parcours « Architecte des systèmes d’information » à l’ ISEP.

La phrase : « Etre ingénieure dans le numérique pour une femme est plus un atout qu’un frein car tout ce qui est rare est unique !»

Lire l’article


Qui ?
Jean-Michel BlanquerJean-Michel Blanquer

Mission : Directeur général de l’ESSEC Business School

La phrase : «La sensibilisation de nos étudiants aux problématiques d’égalité femmes/hommes nous paraît incontournable»

Lire l’article


Qui ?
Goretty FerreiraGoretty Ferreira

Mission : Fondatrice de L’Agence pour l’entreprenariat féminin & du programme BoostElles® La Réussite au Féminin

La phrase : «Apprendre à viser haut et à être ambitieuse est une attitude indispensable pour réussir !»

Lire l’article

Notre prochain rendez-vous

21 MARS 2016 : Il est encore temps de vous inscrire à notre événement qui se déroulera à Strasbourg ! En présence d’Isabelle Barth DG de l’EM Strasbourg, Antoine de Gabrielli Fondateur du réseau Happy Men et Roland Pfefferkorn Professeur à l’Université de Strasbourg et spécialiste des inégalités liées au genre.
L’internet, la flexibilité du temps de travail et les nouvelles organisations en entreprise seront-ils la clé pour une vie professionnelle et personnelle réconciliées ?

S’inscrire