Next Prev
 

Menu

The Conversation France

Pour mieux connaître The Conversation France, nous avons posé trois questions à Caroline Nourry sa Directrice Générale.

Pouvez-vous nous présenter The Conversation ?

 The Conversation France, lancé le 21 septembre 2015, est un nouveau média en ligne qui a l’ambition d’enrichir le paysage de l’information et d’éclairer le débat public grâce aux universitaires et chercheurs. Ceux‐ci produisent des articles d’expertise et d’analyse de l’actualité, accompagnés pour cela par l’équipe de journalistes expérimentés de The Conversation. L’idée est d’offrir à un large public une autre forme de journalisme, se démarquant de l’information en continu, et de proposer un contenu éditorial de qualité, fondé sur l’analyse et la mise en perspective. Les journalistes du site travaillent main dans la main avec les universitaires et chercheurs pour faire de leurs contributions des articles à même de toucher un large public. Ils leur laissent toujours approuver le résultat final avant publication. Cette collaboration unique entre universitaires et journalistes permet ainsi la création d’un contenu exclusif, alliant réactivité à l’information et apport d’une plus-value éditoriale. Les universitaires et chercheurs ont ainsi l’opportunité de peser dans le débat public tout en restant maîtres du contenu publié. L’ensemble du paysage médiatique peut bénéficier de cet enrichissement en reprenant nos articles publiés sous licence libre (Creative Commons)

 The Conversation France est une association à but non lucratif, garantissant l’intégrité et l’indépendance journalistiques et proposant une ressource gratuite et sans publicité commerciale.

C’est une association est financée par les adhésions des institutions d’enseignement supérieur et de recherche et par des subventions. Le site (www.theconversation.com) comprend aujourd’hui des versions australienne, britannique, américaine et africaine et française.

Quel est votre lectorat ?

Nous avons des chiffres assez précis de ceux qui sont nos lecteurs :

  • 53% hommes/47% femmes
  • 58% d’entre-eux ne sont pas affilés à un établissement d’enseignement supérieur et de recherche.
  • 58% ont 50 ans et plus / 28% ont entre 25 et 49 ans

Comment contribuer à The Conversation ? 

L’équipe de journalistes de The Conversation identifie les sujets d’actualité et fait appel aux chercheurs pertinents pour les décrypter. Les universitaires et chercheurs proposent également directement à l’équipe des sujets et des articles.