La genèse du premier mouvement porteur de la parité dans l’Enseignement Supérieur et de la Recherche :

La parité est un but, elle n’est pas encore un fait. De grandes disparités existent encore entre les femmes et les hommes que ce soit en terme de choix d’études (sciences dures, sciences sociales, management, RH…), en terme de salaires (les Femmes en France gagnent 6,3% de moins que les Hommes toute chose étant égale par ailleurs), de poids de la vie familiale (congés parental peu utiliser par les pères, temps partiel touchant majoritairement les femmes,…).

L’enseignement Supérieur est un secteur particulièrement touché par ce manque de parité : peu de femmes à la tête d’établissements (Universités ou Ecoles), peu de chercheuses en mathématiques ou aéronautique, école d’ingénieurs encore trop masculines…

D’autre part, le temps des études supérieures est le temps où les étudiant.e.s devraient être sensibilisés à ces questions : pour que les jeunes femmes entrent dans la vie professionnelle conscientes des inégalités qui existent encore et soient armées pour demander plus d’équité, que les jeunes hommes se sentent concernés par ces questions de parité et ne les considèrent pas comme une affaire des femmes seules….

C’est en partant de cette constatation et riche de son expertise d’agence de communication spécialisée dans l’enseignement supérieur que Brains Agency a créé les Femmes de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche, premier réseau du secteur à porter les valeurs de parité.

Le Groupe Idecom – auquel appartient Brains Agency – a une double vocation à porter ce projet: groupe dédié à l’enseignement supérieur il est aussi le créateur des Trophées des Femmes de l’Economie. Des Trophées qui visent à récompenser les femmes dont les valeurs et qualités professionnelles participent au développement économique et au rayonnement de leur région.

Régions et femmes sont donc logiquement les deux piliers fondateurs de ce nouveau Cercle qu’est Les Femmes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : l’implantation du groupe en région et les relais féminins sont là pour rendre l’action efficace et les retombées immédiates.

Outre ce lien, si le projet s’appuie sur les territoires, c’est qu’à l’heure des associations, des PRES et des Comués, les entités de l’enseignement supérieur régionales sont les laboratoires d’expérimentation et d’avenir qu’il est nécessaire de suivre. Le dynamisme des écoles et universités en région est aussi la raison pour laquelle nous en faisons nos partenaires.

Nos missions

Les missions des Femmes de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sont multiples.

Promouvoir la parité auprès des étudiant.e.s pour les rendre conscients des inégalités qui existent encore aujourd’hui mais aussi en faire des managers responsables.

Réunir lors de tables rondes des personnalités de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et des autres secteurs, femmes et hommes, pour réfléchir et avancer sur les défis de la société en terme de parité mais aussi de transformation.

Porter les hauts potentiels féminins alors qu’elles sont encore dans leurs années d’études : leur permettre d’avoir les moyens de réussir au même titre que leurs homologues masculins, porter leurs projets professionnels qu’ils soient dans la recherche ou en tant que manager.

Des tables rondes pour sensibiliser et réfléchir

Des tables rondes sont organisées au sein des écoles et universités de toute la France.

Leur but ? Réunir des personnalités, femmes et hommes, de l’enseignement supérieur et des secteurs de l’économie ou de l’industrie dans le but de sensibiliser les étudiant.e.s au futur qui les attend.

Des thématiques de la parité aux transformations de certains secteurs, des témoignages de professionnels à la réalité du monde de l’entreprise, nos tables rondes ont pour ambition de donner à penser.

Car il n’est jamais trop tôt pour commencer à réfléchir à son avenir et à son rôle au sein du monde professionnel et au sein de la société.

Un site internet et des réseaux sociaux pour promouvoir

En dehors des temps forts que sont les tables rondes,  les FDESR défend la parité via les réseaux sociaux (Twitter, Facebook et LinkedIn) mais aussi ici, sur le site internet.

Interviews, portraits, articles, compte-rendus de nos tables rondes et retransmission de celles-ci, ce site sera la possibilité d’avoir une vision claire et précise de nos actions, de celles de nos partenaires mais aussi d’être au courant du développement de nos valeurs.

Car c’est en donnant à voir les engagements et les avancées que les mentalités changeront.

A terme une volonté de porter les projets féminins

C’est en défendant des projets portés par des femmes que la parité se fera. Encourager, mettre en relation, mettre en avant, soutenir,… voici autant d’actions que nous souhaitons mener.

Avec à terme, profiter de tables rondes pour donner la parole aux porteuses de projet et leur permettre de rencontrer des mentors, des investisseurs, des accompagnateurs pour donner leur permettre de réussir.

L’alliance avec Les Trophées des Femmes de l’Economie est alors une richesse unique : les écoles et universités partenaires offrent ainsi à leurs étudiantes l’opportunité de rencontrer des femmes dont le rôle économique est clé dans leurs régions.

Révéler les talents naissants, un de nos piliers.